Nox Illuminata

Genèse de «Nox illuminata»

 

 

 

Ces photos font partie d’une recherche expérimentale - inaugurée en avril
2008 et toujours en cours - sur l’interaction entre “créativité illimitée et moyens techniques très limités”, qui a démarré avec l’acquisition d’un tout petit appareil photo numérique grand public, d’une valeur de 140$.

Dès mes premières “manipulations”, j’ai été emballé par l’adéquation
entre le mode d’enregistrement du dispositif numérique et mes propres processus perceptifs et interprétatifs du monde.

Pris au jeu, j’ai ajouté mon petit grain de sel “dogma”: toutes les photos avec tous leurs effets seront produites exclusivement à la prise de vues, sans recours à une post-manipulation (type Photoshop).

Cette recherche est progressivement devenue une introspection qui a rendu manifeste ma conception de la spiritualité, de la sensualité, mon
interprétation du dialogue entre lumière et obscurité, réalité et onirisme,
figuratif et abstrait, logique et intuition.

Cette recherche est pareillement une exploration, comme par le moyen
d’une lunette astronomique ou d’un microscope électronique, de l’infiniment grand qui côtoie l’infiniment petit, du microcosme fondu dans le macrocosme, et vice versa.

Il est surtout l’expression de ma tentative (photographique) de relier mon passé argentique à mon présent numérique, de ma tentative de (me) prouver que, dans cette quête incessante du sens, le support ou le médium est secondaire, puisque l’essentiel est invisible aux yeux et que seul un bateau qui largue les amarres peut voguer «au fond de l’inconnu pour trouver du nouveau»!

 

Johnny Karlitch, 2009

 

Pour voir les photos, cliquez sur l'Album photos: Expo "Nuits illuminées"



18/10/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres